Éducation & Savoir

L’examen de l’éducation physique et sportive BEM-BAC
sera remplacé par l’évaluation continue des élèves

Epreuves du BEM - éducation physique et sportive

Annulation de l’examen de l’éducation physique et sportive dans les examens du bac et du BEM, session 2016, pour les élèves scolarisés a décidé le Ministère de l’Éducation Nationale, à travers l’Office national des examens et des concours. Sur un autre volet, l’ONEC a décidé de prolonger la période des inscriptions, par internet.

L’annulation de l’exament de l’éducation physique et sportive sera remplacé par les notes de l’évaluation continue des élèves durant les trois trimestres d’éducation. Toutefois, les candidats libres à ces deux examens ne seront pas concernés par cette annulation et passeront l’examen du bac et du BEM dans cette matière. Ces derniers seront appelés à passer cet examen durant la période allant du 13 au 17 mars 2016.
❑ « Cette mesure a été prise afin de permettre aux élèves qui travaillent dur durant l’année scolaire et qui ne s’absentent pas à cette matière d’avoir une bonne moyenne aux examens du baccalauréat et au BEM »,
a-t-on indiqué à l’Office national des examens et concours. La même source a fait savoir que la fiche de synthèse permettant l’évaluation continue des élèves ne sera appliquée cette année que pour la matière de l’éducation physique et sportive. C’est à partir de l’année scolaire 2016-2017 qu’elle sera appliquée pour les autres matières, ce qui permet aux élèves d’augmenter leurs moyennes au bac et d’élargir leurs choix lors des inscriptions universitaires.

Il faut rappeler, dans ce contexte, qu’un groupe de travail a été installé afin de formuler des propositions relatives à la valorisation du travail de l’élève, tout en tenant compte des résultats obtenus tout au long de l’année scolaire, de son comportement en classe et de son assiduité. Le secteur veut prendre en compte les résultats du travail continu de l’élève de terminale en vue d’améliorer les conditions de son accès aux branches universitaires exigeant une moyenne plus élevée. Il sera fait recours, dans ce cas, à la fiche de synthèse de l’élève de la terminale et de la deuxième année secondaire. Le groupe de travail défini les coefficients à donner aux notes du baccalauréat et aux résultats de l’évaluation continue pour aider le bachelier n’ayant pas obtenu une bonne moyenne au baccalauréat à accéder à la spécialité de son choix. Cette mesure vise, selon la ministre de l’Éducation, à soutenir les élèves qui ont travaillé durant l’année scolaire. L’objectif étant d’atteindre les 32 semaines de cours (moyenne mondiale) et permettre aux élèves d’étudier jusqu’à la fin de l’année scolaire et non jusqu’en avril ou en mai, comme fut le cas lors des années précédentes. Cette mesure «ne dévalorise, en aucun cas, le baccalauréat algérien», a assuré la ministre.

Prolongement de la période des inscriptions aux examens de fin d’année

Sur un autre volet, l’Office national des examens et des concours (ONEC) a décidé de prolonger la période des inscriptions, par internet, des candidats aux examens des trois cycles de l’éducation, à cause des perturbations dans les réseaux internet enregistrées cette semaine. Aucun élève ne sera privé de s’inscrire à l’un des trois examens de fin d’année, a indiqué une source responsable à l’ONEC, ajoutant que, dans le cas d’expiration de la période de prolongation, s’il s’avère que des candidats n’ont pas été inscrits, des mesures exceptionnelles et urgentes seront appliquées à leur profit. Ces élèves seront appelés à remettre leurs dossiers aux directions de l’éducation qui remettront, à leur tour, ces dossiers aux branches de l’ONEC pour les inscrire directement. Il a souligné par ailleurs, que, depuis le lancement des inscriptions à travers le site officiel de l’ONEC, le 18 octobre, pas moins de 212.000 élèves ont réussi à s’inscrire. Ils sont, en effet, 160.000 candidats à l’examen du baccalauréat, 178.000 candidats à l’examen du BEM, et 180.000 élèves candidats à l’examen de fin de cycle primaire.

La confirmation des inscriptions
débutera à partir du 15 janvier 2016 et s’étalera jusqu’au 15 février.

Une série de mesures sera prise par l’ONEC afin de garantir le bon déroulement de cette opération.Initiée par l’Office national des examens et concours, l’inscription à l’examen du baccalauréat via internet est primordiale, permettant à chaque candidat de s’enregistrer et d’extraire la convocation ainsi que l’imprimé détaillé des notes après les résultats. Tous les élèves scolarisés qui étudient dans les établissements publics et écoles privées agréées peuvent s’inscrire. Les candidats libres peuvent le faire aussi sans problème avec leurs niveaux de troisième année secondaire, ainsi que ceux qui sont inscrits au près de l’Office national de l’éducation et de l’enseignement à distance.

Commentaires

commentaires

Rechercher
Allez plus loin
Articles archivés
Catégories
Suivez-nous sur Facebook