Éducation & Savoir

Plusieurs nouveaux manuels scolaires sont disponibles
pour la rentrée scolaire 2016-2017

rentrée scolaire - manuels

Plusieurs nouveaux manuels scolaires pour les cycles primaire et moyen seront disponibles pour la rentrée scolaire 2016-2017, a annoncé hier à Alger, la ministre de l’Éducation nationale.

Mme Benghebrit a indiqué que : « Deux manuels pour la première année primaire et deux autres pour la deuxième concernant les matières de sciences technologiques et scientifiques, de l’éducation musulmane et civique seront disponibles à partir de la prochaine rentrée scolaire ». Quant aux livres de littératures et de langues, la ministre a souligné la nécessité d’introduire la référence nationale dans le manuel scolaire dans tous les cycles, soulignant qu’une commission conjointe entre les ministères de l’Education et de la Culture sélectionnait les extraits d’œuvres littéraires d’écrivains algériens en langues arabe, amazigh et française.

le baccalauréat 2016

En réponse à une question sur les examens du baccalauréat qui coïncident cette année avec le mois de Ramadhan, la première responsable du secteur a affirmé que la date des examens sera maintenue. L’agenda des examens a été défini sur la base de la capacité des établissements scolaires à « réaliser et achever le programme », a insisté Mme Benghebrit. La nouveauté pour le baccalauréat 2016 concerne:

  • ❑ la suppression des épreuves d’éducation physique pour les candidats scolarisés.
  • ❑ Pour la notation au baccalauréat, il sera tenu de la moyenne d’évaluation continue des trois trimestres. Cette mesure intervient à la demande des parents d’élèves, a expliqué M. Benghebrit.
  • ❑ Concernant les candidats libres, la ministre a affirmé que les épreuves d’éducation physique auront lieu durant la période des vacances.

Par ailleurs, la ministre a indiqué que ses services œuvrent au bon déroulement des épreuves du baccalauréat notamment dans les régions du Sud. Les centres d’examen seront dotés de climatiseurs qui fonctionneront pendant toute la durée de cet examen décisif. Concernant la langue amazigh, la ministre a indiqué que « le ministère œuvre à la réalisation de l’objectif visant l’enseignement obligatoire de cette langue. « Tamazight est enseigné dans 21 wilayas en 2015, contre 11 en 2014 », a-t-elle soutenu.

Concernant la grève, la ministre a affirmé qu’il « s’agit d’un droit garanti par la Constitution et prévu par la Charte d’éthique du système éducatif.

Articles similaires

Commentaires

commentaires

Rechercher
Allez plus loin
Articles archivés
Catégories
Suivez-nous sur Facebook