Éducation & Savoir

Bac 2016 : une série de dispositions organisationnelles de cet examen

BAC-2016 dispositions organisationnelles

Mardi 10 mai à Alger, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a indiqué que les enseignants chargés de l’élaboration des sujets des épreuves du baccalauréat ont été instruits de prendre comme « référence » le niveau de l’élève moyen, soulignant une série de dispositions organisationnelles visant à garantir le bon déroulement des cet examen national.

Dans sa déclaration à la presse, à l’issue de la présentation d’un exposé devant la commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur, et des affaires religieuses du Conseil de la nation, la ministre a tenu à rassurer les candidats au baccalauréat que « les sujets seront à la porté de l’élève moyen » et que toutes les dispositions ont été prises pour assurer le bon déroulement des épreuves de cet examen national.

Le Bac blanc, une occasion de s’auto-évaluer

Mme Benghebrit, prônant « la sérénité et la confiance en soi », a appelé les candidats à « rester concentrés sur leurs révisions et à profiter des moyens mis en place au niveau des établissements scolaires pour la préparation de leur examen ». La ministre a estimé, dans ce sens, que les épreuves en cours dans les établissements scolaires au titre du « Bac blanc » constituent une sorte de révision à même de permettre aux élèves de s’auto-évaluer et remédier ainsi aux insuffisances et acquérir la confiance nécessaire pour aborder le baccalauréat en toute sérénité.

Comment cela va se passer ?

Concernant les dispositions relatives à cette échéance, la ministre a fait savoir que le choix entre deux sujets pour chaque matière était maintenu. Les élèves doivent être en classe à 8h00. Il y aura un battement de 30 minutes entre l’heure d’entrée et le début des épreuves (8h30) après quoi, les portes des établissements fermeront et plus aucun retardataire n’aura accès aux classes d’examen, a ajouté la ministre pour qui cette mesure s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la fraude. La possession d’un téléphone portable est considérée comme tentative de fraude. Mme Benghebrit a rappelé la campagne de sensibilisation menée à l’adresse des élèves et de leurs parents. « La possession par tout candidat au baccalauréat d’un téléphone portable, même s’il n’est pas utilisé, sera considérée comme une tentative de fraude », a mis en garde la ministre.

Cartes d’identité biométriques

Pour ce qui est de la disponibilité des cartes d’identité biométriques, la première responsable du secteur a assuré que la confection de ces cartes a atteint 100% dans certaines wilaya. Elle a imputé le retard accusé dans nombre de communes à des problèmes de distribution et non de production. Le ministère de l’Education qui agit en coordination avec celui de l’Intérieur a tenu compte de certaines difficultés et demandé aux directeurs de l’Education de faire en sorte que tous les élèves puissent obtenir leurs cartes d’identités avant le jour de l’examen, a-t-elle poursuivi.

Plus de 818.515 candidats dont 549.593 scolarisés et 268.935 libres passeront les épreuves du baccalauréat du 29 mai au 2 juin 2016. Les filles représentent 67% des postulants au baccalauréat.

Rechercher
Aller plus loin
Articles archivés
Catégories
Pourquoi pas !