Éducation & Savoir

la formation et l’enseignement professionnels en Algérie: Inscriptions ouvertes

Le ministère en charge du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels a annoncé dans un communiqué mardi 16 juillet 2019, que les inscriptions dans le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels sont ouvertes du lundi 15 juillet au samedi 21 septembre 2019 sur le site web mfep.gov.dz et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle

Les journées de sélection et d’orientation auront lieu les 22, 23 et 24 septembre, alors que la proclamation des résultats interviendra le 26 du même mois, précise le communiqué. La rentrée officielle de la formation et de l’enseignement professionnels a été fixée quant à elle au 29 septembre, a indiqué le ministère.

➜ D’année en année, le nombre d’inscrits et de diplômés dans la formation professionnelle augmente d’une manière conséquente, ce qui indique que de plus en plus de jeunes s’intéressent aux métiers que propose le secteur. Preuve en est, le nombre des diplômés de la session de février 2019, qui a vu, à elle seule, la sortie de 158.000 diplômés dans 23 branches et 344 spécialités sur un total de 495 spécialités composant la nomenclature des branches professionnelles et des spécialités de la formation.

➜ Le nombre des diplômés de la formation professionnelle connaît ainsi une courbe sans cesse ascendante En 2017, le secteur avait enregistré près de 285.000 diplômés, dont plus de 115.000 filles, contre plus de 314.000 diplômés dont 120.000 filles enregistrés en 2018. La session de février 2019 a enregistré, à elle seule, la sortie de 158.000 stagiaires (68.000 filles) dans 23 branches professionnelles et 344 spécialités sur un total de 495 que compte la nomenclature des branches professionnelles et des spécialités de la formation.

➜ Ces diplômés ont suivi leur cursus au niveau de 1.295 établissements de formation répartis entre des instituts nationaux spécialisés, des centres de formation professionnelle et d’apprentissage, des instituts d’enseignement professionnel et plus de 700 écoles privées de formation professionnelle.

➜ Ces spécialités répondent aux exigences et évolutions des besoins du marché de travail, notamment dans les branches de l’électronique, l’énergie, l’agriculture, l’industrie agroalimentaire et l’artisanat ainsi que l’hôtellerie, le tourisme, la restauration, l’environnement, l’hydraulique, le bâtiment et les travaux publics.

Important

Il faut savoir aussi que le secteur de la formation professionnelle veille à réviser et à enrichir de façon permanente la nomenclature des branches et des spécialités de la formation professionnelle, et cela pour assurer la mise en adéquation des formations aux réalités du marché de l’emploi et répondre aux besoins en qualification des différents opérateurs économiques.

Aussi, la nomenclature des branches et des spécialités de la formation professionnelle sur laquelle se basent les établissements de formation professionnelle pour arrêter leur offre de formation, constitue un outil de développement en matière d’ouverture de filières et un instrument de normalisation et de planification de formations.

Cette nomenclature apporte des changements spécifiques à travers l’introduction d’une nouvelle branche professionnelle (art-culture et patrimoine), et 51 spécialités nouvelles des répertoires dédiés à chaque mode de formation.

Pour que les établissements de formation s’ouvrent davantage sur leur environnement socio-économique, il a été procédé, à plusieurs occasions, à «la signature de plus de 135 conventions-cadres avec différents départements ministériels et opérateurs économiques et 14.162 conventions spécifiques au niveau local depuis 1991 au premier semestre 2018 ».

Sur un autre registre

L’Etat prend en charge la catégorie des personnes aux besoins spécifiques. Le secteur de la Formation professionnelle compte actuellement cinq centres régionaux de formation professionnelle et d’apprentissage dédiés spécifiquement aux handicapés. Ces centres se trouvent à Alger, Boumerdès, Laghouat, Skikda et Relizane. En plus de ces centres, les autres structures de formation prennent également en charge cette frange dans des branches simples pour leur permettre d’obtenir une qualification professionnelle répondant à leurs besoins et à leurs capacités.

Rechercher
Aller plus loin
Articles archivés
Catégories
Pourquoi pas !