Éducation & Savoir

Inscription finale: Un lauréat sur deux orientés selon son premier choix

inscription finale des bacheliers

L’inscription finale des nouveaux bacheliers se déroule du 29 juillet au 6 août, ensuite ils rejoindront l’effectif qui s’élève à près d’un million et demi d’étudiants, pour la rentrée universitaire 2015-2016

Après l’euphorie des résultats et le casse-tête des fiches de vœux, place aux résultats des orientations. Ainsi, au terme de l’opération de préinscription effectuée via le portail ouvert à cet effet, les bacheliers ont reçu, hier, leur affectation. Et, selon le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, près de 60% des lauréats ont obtenu une inscription en accord avec leur premier choix, et ce, après que les moyennes minimales d’accès aux différentes filières aient été fixées. Par exemple, la médecine requiert une moyenne de 15,30, la pharmacie un 14,98 ou encore Polytechnique un 15,21. «Le suivi électronique de l’opération fait état de l’orientation de 56,59% des lauréats vers leur premier choix.

Ainsi, un lauréat sur deux a eu le premier choix exprimé, tandis que 95,75% ont été orientés vers l’un de leurs dix choix», s’est réjoui Tahar Hadjar lors d’une conférence de presse tenue hier, rapporte l’APS. Le ministre a d’ailleurs affirmé que certains bacheliers n’effectueront aucune inscription définitive. « Quelque 1,38% des lauréats sont ceux qui veulent suivre des formations en dehors du secteur de l’enseignement supérieur, ou encore les étudiants universitaires qui ont repassé le bac dans l’espoir d’améliorer leur moyenne pour accéder à des filières déterminées, malheureusement, la moyenne obtenue ne leur permet pas d’atteindre leur but », a-t-il affirmé.

Pour ce qui est des inscrits qui n’ont été affectés à aucun de leurs dix choix, le ministre a indiqué que leur taux ne dépasse pas 4,25%, ajoutant qu’un onzième choix leur a été proposé en tenant compte des notes obtenues dans les épreuves. «Cette catégorie peut formuler un recours à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 30 juillet si le concerné n’est pas satisfait de l’affectation. L’étude des recours tiendra compte des critères d’orientation et prend en considération les moyennes minimales indiquées par le traitement électronique», a précisé M. Hadjar.

Le taux global attendu pour cette prochaine rentée traduit une augmentation d’environ 17,5% comparativement à l’année dernière, a précisé le ministre.

Rechercher
Aller plus loin
Articles archivés
Catégories
Pourquoi pas !