Éducation & Savoir

Bac en France : comment va se dérouler la correction des copies ?

Bac en France

En France, les enseignants ont déjà commencé à corriger les copies des premières épreuves des écrits des 684 000 candidats du bac 2015, alors que les épreuves touchent à leur fin. Un petit récapitulatif sur le déroulement de la correction des sujets du baccalauréat.

En réalité, dès que les élèves ont terminé une épreuve, les correcteurs sont invités (ou plutôt convoqués) à venir récupérer les précieuses copies dans un centre d’examen déterminé. Les enseignants au lycée se voient alors confier un « tas » de copies du bac correspondant à leur matière d’enseignement. Les corrections se déroulent à leur domicile et ils ont un temps imparti pour délivrer les notes. C’est leur dernière grande mission de l’année (et non des moindres) puisque les cours au lycée sont écourtés chaque année pour cette phase de correction. Les correcteurs sont indemnisés à hauteur de 5 euros par copie examinée.

Afin d’éviter tout favoritisme et donc des biais lors du résultat du bac 2015, les copies sont centralisées à l’échelle de l’académie avant d’être redispatchées dans des centres d’examen, pour arriver de manière totalement aléatoire chez les profs correcteurs. Bien évidemment, ce procédé s’ajoute à l’anonymisation totale des copies, permettant aux correcteurs de ne pas tenir compte ni du cursus, ni de la personnalité d’un élève. Des réunions d’harmonisation ont lieu en début de correction, à l’échelle de l’académie, pour homogénéiser la façon de corriger les copies. Un collège de prof se réunit pour analyser les toutes premières proses et en déduit des consignes ou des conseils à communiquer aux professeurs chargés de la correction via des coordinateurs. Les commissions souvent critiquées pour la « bienveillance » voire le « laxisme » qu’elles sont soupçonnées de distiller dans le processus de correction.

Rechercher
Aller plus loin
Articles archivés
Catégories
Pourquoi pas !