Éducation & Savoir

La lourdeur du cartable et les risques encourus par l’élève qui le porte !

le poids du cartable scolaire

En Algérie, les élèves ont regagné leurs bancs de classe et démarre une nouvelle année scolaire. Ils doivent d’ores et déjà retrousser les manches, mettre de côté paresse et farniente et commencer cette nouvelle année avec confiance et abnégation tout en espérant qu’elle sera porteuse d’espoir et de succès.

Les élèves ont tous rejoint leur établissement scolaire. Quant aux parents, c’est une véritable course contre la montre qui a commencé dès le premier jour et pour donner un sacré coup à leurs enthousiasme, le poids du cartable, revient comme chaque année les préoccuper. Cette question, est en effet relancée chaque rentrée scolaire, par les familles et les spécialistes qui craignent pour la santé des enfants, notamment ceux du cycle primaire, croulant sous le poids des manuels éducatifs.

Qu’en est-il du poids du cartable de l’élève

Les cartables sont considérés comme problème de santé publique qui inquiète de plus en plus les parents d’élèves et les médecins qui s’accordent à dire que le poids actuel des cartables représente une menace certaine sur le dos fragile des chérubins. Aujourd’hui, les spécialistes du secteur sont formels sur les risques que courent les élèves. La déformation de la colonne vertébrale est un phénomène très courant chez beaucoup d’enfants scolarisés, pouvant même se traduire par une scoliose, irréversible, dans bien des cas. Des pédagogues n’ont pas eu de cesse d’attirer l’attention, voire, tirer la sonnette d’alarme, sur ce danger, accompagné de manque de concentration, essoufflement et épuisement, influant ainsi sur le rendement et le niveau de l’élève.

Aujourd’hui, le principe et la norme limitant la charge des cartables à 10% du poids de l’enfant, sont souvent relégués au dernier plan. Heureusement que des sacs à roulettes arrivent sur le marché pour épargner à l’enfant de trainer des sacs, bourrés de livres, d’autant plus que le poids moyen d’un cartable se situe, selon les spécialistes, autour de 12 Kg. Aller vers l’allègement de la charge des cartables demeure la seule alternative pour éviter la scoliose qui touche désormais un grand nombre d’écoliers.

Il faut savoir que 400 cas ont été enregistrés en 2014, par les services de la santé scolaire. Un chiffre qui renvoie à l’urgence de prendre les mesures qui s’imposent pour éviter une éventuelle scoliose.

Rechercher
Aller plus loin
Articles archivés
Catégories
Pourquoi pas !