Éducation & Savoir

Les inscriptions universitaires définitives-: 10.000 étudiants sont attendus à Dély Ibrahim

inscriptions universitaires

Les différentes universités du pays ont commencé à accueillir hier, les inscriptions définitives des nouveaux bacheliers, qui devront se poursuivre jusqu’au 6 août 2015, y compris les vendredi et samedi.

Les nouveaux bacheliers satisfaits des conditions d’accueil

En cette première journée d’inscriptions, et d’après les échos recueillis au niveau de la Faculté des sciences économiques, des sciences commerciales et de sciences de gestion, sise à Dély Ibrahim, les nouveaux bacheliers ont affiché leur « pleine satisfaction » quant aux conditions d’accueil. Aussi, un grand nombre d’entre eux, rencontrés hier, ont vivement salué la prise en compte des choix exprimés dans les fiches de vœux. « Faire des études en sciences économiques était mon vœux le plus cher, après celui de décrocher le bac. Aujourd’hui, et après une année de labeur bien récompensée, j’ai pu réaliser les deux souhaits en même temps. Je suis très heureux », affirme le jeune Abdellatif, avec un large sourire aux lèvres. Poursuivant ses propos, il se dit «très satisfait» de la bonne organisation qui règne au sein de l’université. Et de signaler : « Nous avons été très bien reçus et vite pris en charge, à telle enseigne que pas moins de 18 personnes peuvent s’inscrire en un temps record de 5 minutes ».

Il faut dire, en effet, que l’opération d’inscription se déroulait, en cette première journée, «vite et bien», puisque des milliers de nouveaux bacheliers orientés vers la faculté de Dély Ibrahim, près de 500 étaient déjà inscrits vers les coups de 13h, comme nous le signale M. Berkat Ahmed, professeur exerçant dans cette université et chargé des opérations d’inscriptions. « Même le dossier d’inscription a été allégé », indique-t-il. Aujourd’hui, les nouveaux bacheliers doivent remettre seulement deux photos d’identité et trois documents. Il s’agit de l’original du relevé des notes, une photocopie de ce même document et une fiche de renseignements qu’ils sont priés de remplir sur un imprimé fourni par l’université. Un service de la Poste est assuré sur place pour permettre aux nouveaux étudiants de s’acquitter des frais d’inscription (200 DA) sans se déplacer dans un bureau de poste, en dehors de l’université.

La Faculté des sciences économiques, des sciences commerciales et de sciences de gestion n’abrite pas uniquement les inscriptions définitives pour cette faculté, mais également pour plusieurs autres branches d’études en sciences humaines, à l’image, notamment, des sciences politiques. Dès l’entrée de l’université, en effet, les bacheliers sont dirigés vers le bâtiment «D» où trois agents animant un bureau d’accueil et d’orientation les prennent en charge avec le sourire. L’université Alger-3 accueillera cette année 10.000 nouveaux étudiants, dont plus des deux tiers (7.500) dans la seule faculté des sciences économiques, commerciales et de gestion de Ben Aknoun, a indiqué, de son côté, le vice-recteur chargé de la pédagogie, Ali Abdallah. Le nombre global des étudiants inscrits, dans les trois facultés et un institut dépendant de cette université, sera de 41.600 à la prochaine rentrée, dont 37.800 en licence et master, et le reste en doctorat, a-t-il détaillé.

La faculté des sciences économiques, commerciales et de gestion a l’habitude de recevoir entre 4.000 et 4.500 nouveaux étudiants chaque année, mais, cette fois-ci, le chiffre est porté à exactement 7.517 étudiants, a précisé son doyen. « Avec ses 30.000 étudiants, la faculté des sciences économiques, commerciales et de gestion d’Alger est la plus grande au niveau national. Nous veillerons à ce que chaque étudiant ait une place pédagogique », s’est-il engagé. Pour leur part, les nouveaux inscrits dans cette dernière faculté étaient, hier, au nombre de « 150 sur un total de 1.745 nouveaux bacheliers orientés en sciences de l’information et de la communication », comme indiqué par M. Ahmed Hamdi, doyen de cette faculté. Ici, également, les nouveaux étudiants étaient très bien pris en charge. Fettouma, une nouvelle bachelière, inscrite en sciences de l’information et de la communication, s’est déclarée « très agréablement surprise » par l’organisation.

Rechercher
Aller plus loin
Articles archivés
Catégories
Pourquoi pas !