Éducation & Savoir

Résultats de l’examen d’entrée au CEM :
Alger-Centre en tête de liste

Les résultats

Les résultats de la première session de l’examen de fin de cycle primaire ont été qualifiés par les responsables du secteur de l’éducation nationale d’ « extraordinaires ».

La direction d’Alger-Centre est classée première à l’échelle nationale pour la quatrième fois consécutive, avec un taux de réussite à l’examen qui dépasse de loin le taux national, soit 93,63% a indiqué Mme Assia Athmania, secrétaire générale au niveau de la direction et qu’il s’agissait des « meilleurs résultats enregistrés depuis l’instauration de cet examen ».

Toujours selon la SG de l’académie d’Alger-Centre, le taux d’admission en première année moyenne est de 97,01%. Ce taux d’admission représente le taux global des élèves admis à la première année moyenne. Il faut noter que si l’élève obtient à l’examen une note de 5/10 et plus est automatiquement admis en première année moyenne, mais s’il a une note inférieure à la moyenne, il sera racheté par la moyenne annuelle obtenue au cours de l’année scolaire qui sera additionnée à la note de l’examen le tout divisé par 2. Les élèves dont la moyenne du rachat est fixée à 5/10 et plus rejoindront leurs camarades reçus à l’examen, par contre les recalés sont appelé à repasser l’examen.

Une session de rattrapage est prévue pour les recalés dans une dizaine de jours soit le 25 juin prochain. Cette seconde chance est donc donnée à ces candidats pour repasser cet important examen de fin du cycle primaire qui est devenu national depuis la session de juin 2005 et ce, en composant dans les mêmes matières, à savoir langue arabe et mathématiques dont le coefficient est fixé à 2 pour chaque matière ainsi que la langue étrangère dont le coefficient est fixé à 1. Pour les responsables du secteur, il y a lieu d’améliorer le niveau scolaire des enfants et d’élever le taux de réussite à 95% à l’échelle nationale.

Tout en félicitant l’équipe pédagogique du cycle primaire composée d’enseignants, d’inspecteurs, de chefs d’établissements des deux secteurs publics et privés, Mme Athmania a tenu à préciser que « le nombre d’écoles primaires dont le taux de réussite est de 100%, est estimé à 103 établissements sur les 292 que compte la direction de l’éducation d’Alger-Centre ». L’école privée Kateb-Yacine se place en tête de liste avec un taux de réussite de 100%. Par contre le taux de réussite à l’examen, le plus faible enregistré par les écoles privées, est de 62% ».

Ces résultats « extraordinaires » enregistrés pour la première fois depuis l’instauration de l’examen de fin de cycle primaire sont « le fruit des réformes engagées dans le système éducatif », précise la secrétaire générale de la direction de l’éducation d’Alger-Centre qui précise que 8 élèves ont réussi l’examen avec un sans faute, soit une note complète de 10/10 et 2.537 autres ont eu une moyenne générale qui varie entre 9 et 9,99/10. Pour les recalés dont le nombre est estimé à 300 élèves dont 38 absents durant la première session, ils seront regroupés dans un seul centre d’examen pour la seconde session qui aura lieu le 25 juin prochain.

Après le passage de l’examen obligatoire du 5e primaire 2014 en Algérie, les candidats doivent connaître leurs moyennes et leurs notes pour qu’ils puissent savoir s’ils ont réussies ou pas. La 5e année du primaire est la dernière à l’école, l’élève passe ensuite à l’enseignement moyen au collège (CEM).

Le taux de réussite à cet examen devrait augmenter après l’organisation de la deuxième session, souligne Mme Athmania qui salué les efforts déployés par la famille de l’éducation qui, a-t-elle indiqué, « n’a ménagé aucun effort » pour garantir le succès à cet examen. Elle a, dans ce contexte, souhaité que les résultats des examens du Brevet d’enseignement moyen (BEM) et du baccalauréat puissent connaître le même succès dans les années à venir.

Rechercher
Aller plus loin
Articles archivés
Catégories
Pourquoi pas !