Éducation & Savoir

interdit de frapper un élève

Education nationale. En réponse aux actes de violences signalés en milieu scolaire

Nedjadi Msseguem, inspecteur général au ministère de l'Education Nationale en réponse aux actes de violences signalés ci et là, a déclaré ce mardi, 15 septembre, sur les ondes de la radio chaine 3, que : « Deux décrets interdisent de frapper un enfant ni l'enseignant, ni le chef d'établissement, n'a le droit de toucher un enfant ». Et d'ajouter que « toute personne qui entraverait le règlement subirait les conséquences disciplinaires prévues ».

Continuer la lecture
Rechercher
Aller plus loin
Articles archivés
Catégories
Pourquoi pas !